Chargement

Tapez votre recherche

En Une Société & Politique

Des affiches une nouvelle fois dégradées à Châtillon

Partager

A moins de deux semaine du second tour de l’élection municipale, un nouvel incident concernant l’affichage a eu lieu hier à Châtillon.
Alors que des affiches de la liste de Mme Azzaz et de Mme Bataille avaient déjà été vandalisées le 1er Mars 2020, acte revendiqué par le groupuscule d’ultra-droite Paris Nationaliste et que des affiches des différents candidats ont été régulièrement dégradées au cours des derniers mois, des stickers « Où est la diversité ? » sont apparus sur les panneaux de la liste fusionnée autour de M.Boulet.

Cet autocollant collé sur les affiches de la liste de M.Boulet souhaite manifestement souligner le manque de diversité supposé de la liste de la majorité sortante.

A noter qu’une affiche de Mme Azzaz avait également été vandalisée avec des injures à caractère racistes.

7 Contribution

  1. UnChâtillonnais 16 juin 2020

    Ca ne vole pas haut chez certains.
    Pour d’autres,on pourrait, toute présomption de mise, parler de haut(s) vol(s).Mais c’est une autre histoire, de celle qui finit à la poubelle…

    Répondre
  2. Rc 16 juin 2020

    En même temps si d un côté ce sont des tags racistes et dégueulasses, en face on peut pas dire qu ils risquaient le même type d attaque….

    Répondre
    1. UnChâtillonnais 16 juin 2020

      Surtout la liste de Mme Bataille, si ses affiches ont été vandalisées au 1er tour, elles ne pourront plus l’être au 2nd !
      Cela explique peut-être le pourquoi de la fusion, éviter le vandalisme? Cela me paraît rationnel, plus que l opportunisme politicien ou la volonté d’obtenir un bol de soupe municipale tout prix…

  3. Tilt 16 juin 2020

    « Et où est la diversité », c’est exactement ce que je me suis dit quand j’ai vu cette liste Boulet !
    Forcément quand on reprend presque les mêmes et qu’on vent recommencer …
    Je ne mettrais pas cette dégradation au m^me niveau que des injures racistes. C’est la vérité!

    Répondre
    1. UnChâtillonnais 16 juin 2020

      C’est vrai que les dégradations assorties d insultes racistes sont particulièrement nauséabondes, on dépasse le simple arrachage, qui est commun à toutes les élections et qui revêt un caractère enfantin bien que peu respectueux de la démocratie.

  4. Jane Sam 18 juin 2020

    Parce que la diversité veut forcément dire que c’est bien ???

    Ne vaut il mieux pas une équipe qui va bosser et s’occuper de vous sans personne issue de la « diversité » ( je déteste ce mot ) qu’une équipe complète de gens de « diversité » qui vont faire une notre ville une merd* sans nom ?

    Réfléchissons un peu avant de dire des sotises

    Et si vous voulez parler de racisme , vous n’êtes pas tombé sur la bonne personne ; je ne vois pas pourquoi un black , un blanc ou un beur serait plus « divers » qu’un autre

    Répondre
  5. UnChâtillonnais 22 juin 2020

    « Une équipe qui va bosser »
    Oui, oui, on sent les fusionnés très…fusionnels, prêts à agir conjointement et non pas à tirer la couverture chacun de son côté.
    Ils se seraient alliés avant le 1er tour si ils étaient prêts à « bosser » ensemble.

    Et je vous prie de faire attention à vos propos avant d’assimiler « une équipe complète de gens de diversité  » qui feraient selon vous de notre ville,une » ville une merd* sans nom ».
    Rien ne vous permet de prédire ce qu adviendrait Châtillon, vous appuyez votre prédiction uniquement sur la composition liée à la diversité de la liste. C’est pénible et grave moralement, vos pseudos précautions ne valent rien, vos propos sont affligeants et condamnables, ils méritent signalement.

    Et si, je pense que pour parler de racisme, je suis tombé sur la bonne personne.
    Le racisme n’a pas de frontière ni de couleur, rien ne l excuse ou ne le justifie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *