Chargement

Tapez votre recherche

En Une Société & Politique

Pour mieux comprendre la situation politique de la ville, retour sur la politique à Châtillon depuis 1983

Partager

Alors que les différentes listes s’opposent sur la chronologie de faits, nous proposons cet article complet pour rétablir les faits et les parcours de chacun des élus. Libre à chacun de les interpréter.

1983 : Jean Pierre Schosteck est élu Maire de Châtillon pour la 1ere fois à 41 ans. Il bat le Maire sortant communiste Jacques Le Dauphin   –> Jean Paul Boulet est déjà présent sur la liste de Jean Pierre Schosteck.

1985 : J-P Schosteck est élu Conseiller général

1989 : J-P Schosteck est réélu Maire –> Jean-Paul Boulet est sur sa liste.

1992 : J-P Schosteck est réélu Conseiller général

1993 : J-P Schosteck succède à Charles Pasqua au poste de Sénateur. https://www.senat.fr/senateur/schosteck_jean_pierre93005r.html

1993 : Michèle Schosteck, femme de J-P Schosteck est élue Conseillère générale. Elle a affronté au 1er tour Jean-Paul Boulet.

1995 : Jean Pierre Schosteck est réélu Maire –>Jean-Paul Boulet est sur sa liste

1995 : Jean Pierre Schosteck est réélu Sénateur

1998 : Thierry Wahl, candidat de la gauche est élu conseiller général. Il gagne contre Michèle Schosteck.

2001 : J-P Schosteck est réélu Maire de Châtillon, Il gagne contre Thierry Wahl. –>Jean-Paul Boulet toujours sur sa liste.

2004 : Martine Gouriet devient Conseillère générale de Châtillon. –> Elle gagne au second tour contre Jean-Paul Boulet.

2004 : Fin du mandat de Sénateur pour J-P Schosteck

2008 : Élections municipales. Jean-Pierre Schosteck remporte les élections municipales au 2ème tour.

1er tour : 5 listes avaient été déposées

  • 1 liste menée par J-P Schosteck avec Jean Paul Boulet, Anne Christine Bataille, Thierry Braconnier , Jean-Claude Carepel, Stéphane Jacquot…
  • 1 liste menée par Martine Gouriet (PS)
  • 1 liste menée par Francine Bavay (verts)
  • 1 liste menée par Jacky Boulay (modem) avec David Lefevre et Agnès Lequime
  • 1 liste menée par Jeannette Simon (PCF)

2ème tour : fusion entre les listes PS, Verts et Modem. –> Jacky Boulay, David Lefevre et Agnès Lequime sont sur la liste de second tour de Martine Gouriet.

2011 : Martine Gouriet est réélue Conseillère générale face à Jean-Paul Boulet

Septembre 2013 : Condamnation en 1ere instance de Jean Pierre Schosteck dans le cadre d’un contrat passé sans appel d’offres avec son beau frère. Condamnation à 1 an d’inéligibilité, 12 mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende. https://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/12/le-maire-de-chatillon-condamne-a-un-an-d-ineligibilite_3476851_823448.html

Février 2014 – Martine Gouriet reçoit une lettre anonyme lui indiquant que des marchés seraient passés de manière illégale. Le donneur d’ordre serait une salariée proche du maire et les contrats d’un montant d’1 Millions d’euros passés avec le mari de cette salariée.  Martine Gouriet signale le sujet au procureur via un article 40 . Cet article 40 est cité dans le compte rendu du conseil municipal du 14 mars 2018 https://ville-chatillon.fr/files/pages/cr-cm-14-03-2018-541.pdf

2014 : Jean Pierre schosteck est réélu Maire au 1er tour face à Martine Gouriet ( liste d’union de la gauche)

Sur la liste de J-P Schosteck (UPC + MODEM) : Anne Christine Bataille, Jacky Boulay, Jean Paul Boulet, Thierry Braconnier, David Lefèvre, Jean Claude Carepel, Agnès Lequime

Stéphane Jacquot annonce au Parisien ne pas souhaiter se représenter. http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/un-jeune-elu-ump-decide-de-raccrocher-25-12-2013-3437897.php

Nadège Azzaz est présente sur la liste de Martine Gouriet.

Septembre 2014 : Jugement en appel de M/ schosteck dans le cadre des marchés passés avec son beau-frère. Il n’y a plus inéligibilité. Les 12 mois de prison avec sursis deviennent 6 mois de prison avec sursis, les 10 000 € d’amende deviennent 35000€. http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/chatillon-92320/-12-12-2014-4369197.php

2015 : Anne Christine Bataille candidate Les Républicains est élue Conseillère départementale face à Patrick Widloecher. https://www.hauts-de-seine.fr/mon-departement/les-hauts-de-seine/le-conseil-departemental/les-conseillers-departementaux/les-conseillers-departementaux/detail/anne-christine-bataille

2015 : Nadège Azzaz devient Conseillère municipale d’opposition près la démission d’élus de sa liste.

2015 : Nadège Azzaz, tête de liste socialiste dans les Hauts de Seine est élue Conseillère régionale d’Ile-de-France. https://www.iledefrance.fr/azzaz-nadege

Mars 2017 : Martine Gouriet est interrogée, suite au courrier de 2014, par la brigade de la répression de la délinquance économique.

Juin 2017 : Carole Guillerm devient suppléante du député MODEM Jean-Louis Bourlanges.

2017 : Une nouvelle lettre anonyme est reçue par Anne Christine Bataille (et d’autres élus?) , laquelle est convoquée ainsi que plusieurs autres élus par la brigade de la répression de la délinquance économique

6 février 2018 : Perquisition à la mairie de Châtillon par la Brigade de répression de la délinquance économique

2018 : Anne Christine Bataille avec 10 autres élus quittent la majorité. Le reste de la majorité vote leur retrait de délégation.

4 juillet 2019 : Création d’un nouveau groupe au Conseil municipal composé de François Bartoli Jacky Boulay, Thierry Braconnier, Alain Gazo, David Lefevre et Agnès Lequime. Toutefois ces élus restent dans la majorité de J-P Schosteck. https://chatillon-actu.fr/le-nouveau-groupe-au-conseil-municipal-a-bien-ete-cree/

2020 : Quatre listes se présentent aux suffrages

  • Liste Jean Paul Boulet avec les élus restés dans la majorité.
  • Liste Anne Christine Bataille avec les anciens élus membres de son groupe Un avenir pour Châtillon
  • Liste Carole Guillerm avec notamment Jacky Boulay, Thierry Braconnier, David Lefèvre, Agnès Lequime et Thierry Museux
  • Liste Nadège Azzaz avec les anciens élus de l’opposition (sauf Thierry museux) et Stéphane jacquot

5 mars 2020 : Jean-Pierre Schosteck est mis en examen après avoir été mis en garde à vue.

15 mars 2020 : 1er tour élection municipale

22 mars 2020 : 2ème tour élection municipale

2 Contribution

  1. ALBERTG 10 mars 2020

    Et personne n’a rien vu sur les turpitudes de ce maire, même ses proches conseillers et fidèles depuis le début ? Le déni est la ligne de conduite de ses complices et prétendants. Chatillonais, débarrassons nous enfin de ces bonimenteurs

    Répondre
  2. Paul Aroïd 11 mars 2020

    Qu’en penser ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *