Chargement

Tapez votre recherche

En Une Société & Politique

Les marcheurs de Châtillon se désolidarisent de Carole Guillerm et refusent de participer à la fusion.

Partager

Selon nos informations, tous les marcheurs présents sur la liste de Carole Guillerm ont refusé de participer à cette fusion. Dans un tweet ils ont ainsi indiqué :

Nous, marcheuses et marcheurs de Châtillon, dans le respect de nos valeurs et de nos engagements, refusons les compromissions avec la majorité sortante.

Ils ont par ailleurs indiqué « refuser le programme d’une gauche revancharde et irréaliste ».

7 Contribution

  1. UnChâtillonnais 3 juin 2020

    Mme Guillerm, lâchée par son parti, lâchée par son équipe. La prochaine étape, c’est la scission avec elle-même ?

    Répondre
    1. Administré chatillon 3 juin 2020

      Elle n’est pas lâchée par son parti puisque qu avant toute fusion elle doit être validée par son bureau politique sinon elle aurait perdu l investiture. Elle est lâchée par une partie de ses colistiers qui visiblement vu le tweet ne se retrouvaient dans aucune des deux listes restantes (Boulet et Azzaz).

      Par contre monsieur ou madame le rédacteur, le « selon nos d’informations » mérite d être précisé car la frontière entre l information et la rumeur est très mince avec ce genre de réthorique et si tel est le cas servirait les intérêts de la liste (Azzaz) dans laquelle vous êtes partie-prenantes. Merci

      1. La Rédaction 3 juin 2020

        Bonjour, selon nos informations veut bien dire ce que cela veut dire. Par ailleurs Mme Guillerm a bien perdu l’investiture LREM.
        Plus d’infos ici : https://chatillon-actu.fr/la-republique-en-marche-retire-investiture-a-carole-guillerm/

        Cordialement

  2. UnChâtillonnais 4 juin 2020

    A M. L’Administré de Châtillon,

    La Commission Nationale d’Investiture et le Bureau Exécutif de la REM ont publié et diffusé (cf. le site de la REM) le retrait de l’investiture dont bénéficiait Mme Guillerm.

    Les informations publiées sur ce site étaient donc véridiques et vérifiables, à l’inverse des vôtres, sinon je ne me serai permis mon premier commentaire.

    Pouvez vous prouver le contraire? Mme Guillerm a t elle encore le soutien officiel de la REM? N’hésitez pas, le cas échéant, à prévenir Mme Guillerm qu’une faille spatio-temporelle s’est ouverte, qu’elle puisse s’y engouffrer; elle pourrait ainsi revenir en 2012, date à laquelle elle déclarait que la candidature de son opposante n’était « pas honnête » et qu’elle regrettait, et s’engager à combattre, l’affairisme et la corruption dans la vie publique en France (cf. Le point numéro 10 de son Programme aux Élections législatives de 2012 à Morlaix). Pour aujourd’hui rallier le camp inquiété pour sa gestion (oui, M.Boulet et Mme Bataille appartenaient à la majorité municipale, M.Schosteck s’en est ému dans sa lettre « Halte à l’escroquerie morale »).

    Et comme vous semblez peu à l’écoute de la vie politique mais plus volontiers porté sur le sarcasme, je me répète avec grand plaisir, Mme Guillerm est lâchée par son parti, et par les Marcheurs de Châtillon.

    A bon entendeur,

    Cordialement

    Répondre
  3. Patrick Widloecher 4 juin 2020

    Eclair de lucidité de LREM Chàtillon. Grand bien leur fasse. Participer à la fusion de la honte aurait été suicidaire pour eux. Maintenant, le coup de pied de l’àne à la liste J’Aime Chatillon fait un peu petite vengeance perso. Les électeurs LREM prendront ça comme un moment de dépit sur le coup . Ils voteront comme ils l’entendent et espérons-le pour nous débarasser de cette bande d’intriguants qui ne pensent qu’à leurs pommes

    Répondre
  4. Paul Aroïd 4 juin 2020

    A-t-on un communiqué plus long que le tweet des marcheurs de Châtillon qui se finit par trois petits points et donc suggère qu’il y a encore du texte derrière ?
    Quel est le coup de pied à l’âne auquel fait allusion Patrick Widloecher ? Aurai-je manqué quelque chose ou un accès à un communiqué quelconque ?
    Sur ce, Nadège for ever !

    Répondre
    1. Paul Aroïd 4 juin 2020

      Ah ! je viens de trouver au détour d’un tweet la seconde phrase du communiqué des marcheurs de Guillerm et qu’évoquait sans doute PW. Cette seconde phrase est en effet un peu « spéciale ». Je n’en dirai pas plus et garde pour moi le fond de ma pensée…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *