Chargement

Tapez votre recherche

En Une Société & Politique

Le point sur les candidats à l’élection municipale de Châtillon

Partager

Dans précisément 4 mois, le 22 mars 2020 aura lieu le second tour de l’élection municipale. Alors que de nombreux élus châtillonnais ont annoncé leur candidature, nous vous proposons un récapitulatif de la situation :

  • Nadège Azzaz. La Conseillère régionale socialiste et leader de l’opposition de gauche au Conseil municipal se présente avec le collectif « J’aime Châtillon ». Lancé dès janvier dernier, ce collectif qui se veut avant tout citoyen est néanmoins soutenu par de nombreuses formations politiques de la gauche et du centre telles que EELV, le PS, le MRC ou le Parti radical. Il a été rejoint par le collectif « Châtillon en mouvement » composé de membres de LREM.
  • Anne-Christine Bataille. L’ancienne adjointe de Jean-Pierre Schosteck aujourd’hui dans l’opposition et Conseillère départementale a lancé son mouvement « Un avenir pour Châtillon ». Elle regroupe autour d’elle les élus qui ont quitté la majorité municipale lors des perquisitions et gardes à vues qui ont eu lieu autour du Maire en janvier 2017. Son groupe au Conseil municipal est le second en nombre d’élus après celui de la majorité.
  • Jean-Paul Boulet. Actuellement Premier Maire-adjoint de Jean-Pierre Schosteck, il est le successeur désigné par le Maire sortant. Il bénéficie du soutien de l’UPC (l’Union Pour Châtillon) et de ce qui reste de la majorité. Il a également été investi par le parti Les Républicains.
  • Alain Gazo. Le maire adjoint à l’enseignement secondaire et à la démocratie participative a annoncé sa candidature et celle de son collectif « Châtillon 2030 » mais a annoncé être prêt à figurer dans une liste de rassemblement avec d’autres candidats. L’ancien responsable de la PEEP de Châtillon dispose de relais importants parmi les parents d’élève de cette association.
  • Carole Guillerm. Sans doute la moins connue des candidats, celle qui est suppléante du Député Modem Jean-Louis Bourlanges a annoncé sur Twitter avoir obtenu l’investiture du Modem pour ces élections municipales. Reste à savoir si elle mènera sa propre liste ou si elle compte rejoindre une autre candidature.
  • David Lefevre, l’actuel Maire adjoint à l’éducation et aux finances a également annoncé sa candidature dans le cadre d’un collectif « Châtillon un temps d’avance » composé notamment de plusieurs élus de l’actuelle majorité municipale. Ancien responsable du MODEM 92, le soutien de sa formation à Carole Guillerm apparait comme un coup dur pour sa candidature.
  • Juliette Chatelain a été investie par le Rassemblement National pour ces élections municipales. Elle a distribué un questionnaire dans certaines boîtes aux lettres de la ville .

5 Contribution

  1. Charles Santucci 23 novembre 2019

    Bonjour
    il est important de rappeler que la PEEP est une association de parents d’élèves indépendante et apolitique. En tant qu’association, elle ne se mêlera pas de la campagne. Je ne sais pas ce qui vous permet d’écrire que M. Gazo « dispose de relais importants parmi les parents d’élève de cette association ».
    Chaque parent d’élève est libre de ses opinions, mais l’association est indépendante de toute candidature. Et elle attend seulement l’élection pour construire une relation efficace avec la nouvelle équipe municipale, cela pour le bon fonctionnement des établissements scolaires de Chatillon et le bien-être des élèves et des enseignants.

    Répondre
    1. La Rédaction 23 novembre 2019

      Bonjour, cette information est factuelle, la présence de très nombreux membres de cette association dans son groupe Châtillon 2030 (y compris sur les photos) et son ancien rôle de responsable PEEP sur la ville permet effectivement d’affirmer « qu’il dispose de relais importants au sein de cette association ». Il n’y a aucun jugement de valeur dans cette phrase. Nous confirmons cette information.
      Cordialement

  2. Virginie 23 novembre 2019

    Bonjour. Je ne comprends pas bien le lien fait dans cet article entre la candidature d’Alain Gazo et les relais parents Peep. Je suis à la peep depuis 8 ans et je ne me suis jamais permis de conseiller les parents dans leurs votes aux élections municipales ou nationales ! Quel est le rapport. Ça n’est pas du tout notre rôle. On s’occupe des écoles de CHATILLON, pas de politique ! En tout cas, pas à la Peep ! L’ancienne vie d’Alain Gazo n’a rien à voir avec ce que fait la Peep aujourd’hui ! Notre seul intérêt : les enfants et leurs parents, pas qui deviendra maire !!!!

    Répondre
  3. Charlotte 23 novembre 2019

    Bonjour, je n’ai pas l’impression que l’article porte un quelconque jugement ni n’induise ce genre de choses. Mais faut-il citer les membres de la PEEP sur cette photo pour justifier le propos ? https://www.chatillon2030.com/les-membres

    Répondre
  4. La Rédaction 23 novembre 2019

    Bonjour, nous ne mettons pas en cause la probité ou les objectifs de la PEEP. Et a aucun moment nous disons que la PEEP soutient M Gazo. Ce n’est pas le sujet, nous ne portons aucun jugement de valeur. L’article est factuel.
    Il est simplement de notoriété publique que M Gazo, ancien responsable PEEP et actuel élu en charge du secondaire dispose de nombreux soutiens parmi les membres de cette association. Ainsi son collectif Châtillon 2030 est composé de très nombreux membres de la PEEP.
    C’est une force et un avantage pour lui et c’est pour cela que nous l’avons écrit, tout simplement.
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *