Chargement

Tapez votre recherche

En Une Société & Politique Sport & loisirs

Fermeture d’Aupra danse : Que s’est-il passé ?

Partager

Il y a quelques mois, la salle de danse « Aupra Danse », du nom de son créateur, était administrativement fermée par la commission de sécurité de la ville de Châtillon. Localisée boulevard de la liberté, la salle de danse est située dans le même bâtiment que la salle utilisée par l’humoriste controversé Dieudonné pour ses spectacles (appartenant au même propriétaire). Celui-ci a été condamné récemment dans cette affaire : https://chatillon-actu.fr/dieudonne-condamne-a-40-000-euros-damende-pour-son-theatre-illegal-a-chatillon/

C’est justement la question de la sécurité qui avait permis au Maire de la ville d’interdire la tenue des spectacles de Dieudonné.

Les usagers de cette salle de danse dénoncent aujourd’hui les conditions de fermeture, le manque de transparence et l’acharnement supposé de la ville à l’encontre de la salle de danse, pourtant fréquentée par de très nombreux châtillonnais.

Si certains expliquent cette fermeture par l’acharnement d’un voisin récemment arrivé et qui se serait plaint du bruit le soir, d’autres dénoncent une volonté de pousser le propriétaire à la vente afin de réaliser une nouvelle opération immobilière. En effet, alors que plusieurs promoteurs auraient démarché le propriétaire, celui-ci refuserait de vendre son bâtiment.

Une fermeture brutale

C’est par un simple affichage sur la porte que les usagers ont appris que la commission de sécurité avait décidé la fermeture de la salle avec effet immédiat sans plus d’explications.

Nous sommes arrivés un soir devant la porte de la salle de Danse et la porte était close. Nous avons très mal vécu cette fermeture brutale à un mois de la fin de la saison et alors que adultes et enfants préparaient des spectacles de fin d’année.

Une abonnée de la salle

Les usagers se sont alors mobilisés auprès de la mairie pour obtenir des créneaux dans des salles municipales et après une rencontre, celle-ci a proposé des salles uniquement pour l’organisation des spectacles de fin d’année des jeunes.

Pourquoi ne pas avoir attendu l’été alors que cette salle était ouverte depuis des années dans les mêmes conditions sans que la ville ne dise quoi que ce soit. La ville ne faisait donc pas bien son travail avant ?

Une abonnée de la salle

Pour les usagers, c’était « une super salle » qui accueillait notamment des répétitions de « Danse avec les stars » l’après-midi.

Des pertes financières pour les usagers

Si aujourd’hui les usagers espèrent toujours une réouverture de la salle, certains souhaitent également pouvoir être remboursés des cours qu’ils n’ont pas pu pratiquer. Ils envisagent ainsi de prendre un avocat.

Des usagers dénoncent un acharnement

Selon des usagers de la structure, la municipalité demande toujours plus de documents et de travaux pour gagner du temps. La Mairie quand à elle a répondu aux usagers que c’était une simple question de sécurité.

La mairie fait tout pour empêcher la réouverture, ils cherchent à gagner du temps.

Un usager de la salle

Selon nos sources, le propriétaire de la salle aurait attaqué la ville au tribunal administratif pour procédure abusive.

7 Contribution

  1. Lamia Bouzouia 6 décembre 2019

    Bonjour, je fais partie des abonnés de chez Aupra.

    Bien évidemment il est vrai que nous avons tous perdu de l’argent dans cette affaire.

    Ce qui est cruel, c’est la réaction du Maire de Châtillon qui privent des centaines d’abonnés de cette école qui était pour ma part une passion et un moyen de m’évader. Sous quel réel prétexte? Nous le serons jamais car il n’y a aucune transparence.

    C’est de la pure injustice, l’école existe depuis des années et a fait de nombreux heureux. Honte à cette mairie et merci pour votre article.

    Répondre
  2. Nadine Bellière 6 décembre 2019

    Bonjour, et merci d’avoir publié cet article qui rouvre le débat et va nous j’aider, j’espère, à permettre à la salle de réouvrir ! Nous sommes de nombreuses familles à vouloir suivre les cours de danse de qualité chez Aupra : des jeunes enfants, des ados, des célibataires, des personnes en couple, tout un panel de Châtillonais, mais pas que, qui avons toujours aimé la qualité des cours, et la qualité des salles. En quinze ans d’abonnement, je n’ai jamais entendu parler de problème de sécurité et d’un seul coup, après que le théâtre de l’Ampoule ait été ouvert, Dieudonné a été stoppé pour la présentation de son spectacle, et l’école a été fermée de façon abusive à mon sens, violemment, et n’a plus réouvert depuis… c’est une aberration, une honte, dans un quartier, une ville, où il fait bon avoir des arts d’expression à côté de chez soi, et un spectacle de qualité à la fin de l’année avec de très bons professeurs.

    Répondre
  3. Le Du 8 décembre 2019

    C est un ERP ( établissement recevant du public) donc à sécuriser
    Si le propriétaire a refusé de vendre c est gênant pour un promoteur
    On cache cela par autrechose
    Vivement t le changement t

    Répondre
  4. Un voisin 8 décembre 2019

    Bonjour, petite précision au sujet de la phrase « certains expliquent cette fermeture par l’acharnement d’un voisin récemment arrivé et qui se serait plaint du bruit le soir », qui pourrait laisser sous-entendre les agissements d’un mythomane solitaire.
    Une pétition a circulé dans l’immeuble voisin gêné par les nuisances, rassemblant une douzaine de copropriétaires. Les forces de l’ordre ont pu constater à de nombreuses reprises les nuisances sonores. Une étude d’impact effectuée par un expert acousticien mandaté par l’Agence Régionale de Santé a démontré que l’établissement ne respectait pas la réglementation (articles R.571-25 à R.571-28 du Code de l’environnement). L’ARS a mis en demeure Aupra Danse et le propriétaire d’effectuer des travaux d’isolation phonique, à ce jour rien n’a été fait. Nul doute que s’ils rouvrent dans les mêmes conditions, une procédure de fermeture administrative sera mise en place.
    Cet article a été écrit à la demande d’Aupra Danse, dans une tentative d’apitoiement et dans l’espoir de peser dans l’opinion pour une réouverture. Il ne reflète hélas que l’opinion de ce dernier qui est une version très biaisée de la réalité.
    Aupra Danse et son propriétaire sont malheureusement beaucoup plus forts pour se plaindre que pour respecter la loi, la dernière preuve s’il en faut est que des groupes continuent de venir s’entraîner en catamini malgré l’arrêté de fermeture…

    Répondre
    1. La Rédaction 8 décembre 2019

      Bonjour, cet article n’a pas été écrit « à la demande d’Aupra Danse » mais tout simplement pour éclairer les châtillonnais. En effet de très nombreux châtillonnais regrettent la fermeture de la salle. Si vous lisez l’article y compris la phrase que vous citez, nous nous contentons de relayer ce point de vue.
      Merci de votre commentaire qui permet d’éclairer l’article avec de nouveaux éléments.
      Cordialement

  5. Un voisin d’en face 8 décembre 2019

    Merci au voisin pour son témoignage. Il montre bien que l’article n’a pas été écrit sérieusement et objectivement.
    Ceci dit les voisins de l’immeuble qui a été construit récemment modifie le quartier: ils portent plainte contre l’ecole de danse, contre le restaurant, contre l’enteprise Caron (torréfacteur qui faisait trop de bruit et qui est du coup parti: et une entreprise en moins sur Chatillon). Et pourtant lors de leur achat d’appartement, ils avaient connaissance de cette école et que la torréfaction fait du bruit. Vont-ils porter plainte contre les tours en face parce qu’elles leur font de l’ombre, contre l’entreprise Orange? Contre la circulation dense du boulevard?…

    Répondre
    1. La Rédaction 9 décembre 2019

      Merci de votre message sympathique. L’article a été écrit avec les éléments qui étaient en notre possession. Nous n’avions pas réussi à contacter les voisins et n’avions donc pas leur point de vue. Nous l’avons désormais et nous avons évidemment approuvé le commentaire (ainsi que le votre) afin de rajouter leur témoignage à l’article.
      Encore une fois si les articles sont si mauvais, personne ne vous oblige à nous lire. C’est un travail considérable d’essayer d’informer les châtillonnais au mieux.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *