Un blockhaus pour étudiant en cœur de ville ?

Lors du Conseil municipal du 20 décembre, les oppositions menées par Anne-Christine Bataille et Nadège Azzaz ont dénoncé un projet de construction en cœur de ville. Il s’agit de la construction d’un immeuble de logements étudiant et d’un jardin d’enfant municipal.

 

La délibération du Conseil municipal:

Documents coeur de ville

Un projet contesté

Anne-Christine Bataille a ainsi vivement contesté à la fois le projet qui a subi plusieurs modifications mais aussi son esthétisme. « On ne peut pas laisser passer cela » a t’elle indiqué.

Un élu a ainsi considéré que le bâtiment, haut de 10 étages, ressemblait à « un blockhaus ».

La Maire a admis qu’il faudrait sans doute revoir ce projet : « Ce projet n’est pas spécialement réjouissant il faudra sans doute le revoir » a indiqué Jean-Pierre Schosteck ».

Les étudiants ne font pas d’enfants…

Alors que lui était également reproché d’avoir concentré les 25% de logements sociaux du projet cœur de ville dans ce seul bâtiment, le Maire a rappelé à ses anciens amis aujourd’hui dans l’opposition qu’ils avaient décidé en commun de réaliser cette résidence étudiante pour éviter des logements « produisant des enfants ».

« On ne peut pas dire que c’est une surprise d’avoir concentré les logements sociaux sur la résidence étudiante, nous en avons suffisamment discuté depuis longtemps (ensemble), le choix était simple, je vous rappelle que nous avons un problème de population scolaire et que pour ne pas l’aggraver en créant des logements susceptibles de produire des enfants, si j’ose dire » « nous avons fait le choix, tous ensemble, dès le départ qui nous permet de respecter le quota mais qui nous permet aussi de ne pas aggraver la situation de l’importance de la population scolaire ». C’était un choix qu’on a assumé ». 

Nadège Azzaz a ainsi affirmé que ce choix démontrait le manque criant d’équipements scolaires et les limites de la politique de la majorité.

Les promoteurs à la table du Conseil municipal ?

L’élue Nadège Azzaz a quand à elle dénoncé la présence aux cotés des élus d’un représentant des promoteurs à qui le Maire à demandé d’expliquer le projet.

« Je trouve cela vraiment choquant que le promoteur soit ce soir à la table des élus pour nous expliquer un certain nombre de choses. » « La population vote pour des élus qui sont censé maitriser le sujet » . « Il est à la table ou il y a un micro » a répondu le Maire qui a ajouté « qu’il est normal de faire venir un sachant qui va nous expliquer les choses »

Retrouvez toute la séquence en vidéo :

Quel est votre avis ?

-2 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 2

Downvotes percentage: 100.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un groupe de travail sur le stationnement payant ?

Concert le 12 janvier à l’église Saint Philippe Saint Jacques