L’adjointe à l’urbanisme de Jean-Pierre Schosteck le désavoue en plein Conseil municipal sur l’ONERA (vidéo)

Alors que le projet d’aménagement de l’ONERA est au cœur de la vie politique châtillonnaise depuis de nombreuses années, un nouveau rebondissement a eu lieu hier soir lors du Conseil municipal.

En effet, en Conseil municipal Mme Sylvie LAFFORE MYSLIWICE 5eme adjointe de Jean-Pierre Schosteck en charge de l’urbanisme est intervenue sur le projet de l’ONERA et a durement critiqué les choix du Maire de trop densifier le quartier de l’ONERA.

Sylvie LAFFORE MYSLIWICE a ensuite joint sa voix aux oppositions (que ce soit Mme AZZAZ ou Mme Bataille) en demandant à son tour une modification urgente du Plan Local d’Urbanisme pour ne plus permettre un trop grand nombre de logement sur le site de l’ONERA.

Le Maire est apparu extrêmement agacé par cet acte de défiance de son adjointe.

Nadège Azzaz a ainsi fait remarquer au maire que 20 élus sur 39 soit une majorité du Conseil municipal réclamaient cette modification du Plan Local d’Urbanisme.